En pratique

Vous avez décidé de vous arrêter pendant une semaine, pour faire de la place à Dieu ?

Voici comment vous pouvez le mettre en pratique:

Choisissez, dans la prière, le jeûne qui marque le plus concrètement cet arrêt pour vous. Vous pouvez, par exemple, renoncer à toute nourriture pendant une semaine, ou sauter un repas par jour; renoncer à internet, la télévision ou aussi à vos activités de loisirs ou de paroisse.

Cette démarche a pour but de pouvoir prendre, chaque jour, un temps avec Dieu, seulement pour Lui. Vous pouvez vivre ce temps seul ou à plusieurs (cf. L’onglet « Lieux » pour trouver des groupes proches de chez vous).

La semaine se terminera par une célébration à la cathédrale de Lausanne, le dimanche 15 septembre à 18h.

Il est important de vous inscrire sur ce site ! Ça permet d’être en lien les uns avec les autres. Il n’y a que votre nom qui apparaîtra.

Les deux textes suivants nous porteront durant toute cette semaine :

Arrêtez-vous, faites silence devant moi, et sachez que Je suis Dieu – Psaume 46.11

Venez auprès de moi, vous tous qui portez des charges très lourdes et qui êtes fatigués, et moi je vous donnerai le repos.
Je ne cherche pas à vous dominer. Prenez donc, vous aussi, la charge que je vous propose, et devenez mes disciples. Ainsi, vous trouverez le repos pour vous-mêmes.
Oui, la charge que je mettrai sur vous est facile à porter, ce que je vous donne à porter est léger. – Matthieu 11.28-29

Voici une proposition pour structurer votre temps d’écoute. Libre à vous de l’utiliser ou de prendre vos prières habituelles (liturgie de votre lieu d’église, prière personnelle, etc.):

Prenez chaque jour 40 minutes, à l’heure de votre choix, seul(e) ou à plusieurs.

Vous pouvez commencer et terminer avec un chant.

Puis lisez à haute voix la  prière du jour (cf onglet Prières du jour). Ces prières sont basées en grande partie sur la liturgie copte « Agbia », et les moines disent qu’en lisant à haute voix, le corps participe à la démarche de l’esprit !

Entrez ensuite dans le silence, en deux fois 10 minutes :

1. Le premier temps en accueillant Dieu « gratuitement », en vous contentant de sa présence, pour qui Il est…

2. Prenez un petit moment pour lire en silence les deux textes bibliques de la semaine, puis entrez dans le deuxième temps d’écoute avec ces questions :

  • Du lundi au mercredi nous allons lui demander: Seigneur, quels sont les fardeaux que Tu nous invites à déposer ?
  • Du jeudi au samedi: quel est le joug que Tu nous invites à prendre ?

Restons ouvert à la possibilité que Dieu ne nous parle pas seulement sur le plan individuel, mais aussi collectif (paroissial, ecclésial, sociétal, etc).

Cela peut paraître bizarre de poser chaque jour la même question à Dieu. Une fois ne suffit-elle pas ? Eh bien non. Dieu se plaît à se révéler toujours plus, à entrer dans un processus avec nous. Osons nous laisser travailler pendant toute une semaine.

Ne vous inquiétez pas si vous ne recevez rien de particulier, c’est ok ! N’essayez pas de remplir ce « vide » en pensant qu’il faudrait absolument entendre quelque chose : l’écoute, c’est aussi savoir attendre ! Cela pourra venir au cours de la semaine, ou en partageant avec d’autres.

Après les temps d’écoute, vous pouvez noter ce que vous avez peut-être reçu. Vous pouvez le remuer dans votre cœur, le travailler avec Dieu pendant la semaine, vérifier : « Seigneur, ça vient vraiment de toi ? Montre-moi… Donne une confirmation, une précision… ! »  Si vous vivez ce temps en groupe, vous pouvez prendre un moment pour partager ce que vous avez reçu. Et si vous le souhaitez, vous pouvez le partager sur le site (onglet Partagez!).

Ce n’est pas toujours évident de discerner si ce que nous recevons dans notre cœur vient de Dieu ou non. La question se pose souvent: « est-ce que cela vient vraiment de Dieu ou est-ce que c’est juste moi ? ». Vous trouvez dans l’onglet Ressources, trois textes qui tentent de donner quelques pistes pour le discernement individuel et communautaire:

  1. une introduction sur la thématique de l’écoute de Dieu
  2. une réflexion sur le discernement basée sur Matthieu 4
  3. un témoignage personnel

Dans cet onglet vous trouverez aussi des textes et des chants pour compléter votre prière quotidienne.